Conscience corporelle & Réaffirmation motrice

« Le corps-sujet, lieu des perceptions, des émotions, de la pensée, de la parole, de l’expression est celui qui m’appartient, ce n’est pas le corps mais mon corps »

Françoise Giromini, Manuel d’enseignement de psychomotricité.

En psychomotricité, le corps est considéré dans sa globalité. Nous travaillons aussi bien sur le corps de chair et d’os, physique, anatomique que sur le corps sensible, le corps affectif, le corps émotionnel…

Pour désigner cet ensemble du corps, nous employons le terme de corporéité qui vient englober toutes les déclinaisons du corps : réel, biologique, anatomique, physiologique, imaginaire et émotionnel, symbolique et relationnel.

607519a3-e304-4473-8aaa-5d306b62b00e

En proposant un travail autour de cette corporéité, les ateliers de conscience corporelle permettent d’ouvrir une voie vers une meilleure connaissance et compréhension de soi, à travers son propre corps.

Cet ensemble constitue la conscience du corps et donc la conscience d’être soi.

Ma pratique

Passionnée d’anatomie et de compréhension du mouvement, j’ai exercé entre 2016 et 2018 dans une clinique parisienne de rééducation fonctionnelle – Soins de Suite et Réadaptation (S.S.R.). Grâce à cette expérience, je me suis spécialisée dans la prise en charge des perturbations corporelles et motrices et en ai ainsi enrichi ma pratique en psychomotricité.

En 2018 et 2019 j’ai suivi un cycle de formation à l’école de Blandine Calais-Germain « Anatomie pour le mouvement ». Cette formation m’a permis d’approfondir ma compréhension du corps : son anatomie, son mouvement et sa conscience profonde.

 

Accompagnement à Londres

A domicile ou au Medicare Français, je propose des prises en charge psychomotrices axées sur la réaffirmation motrice et corporelle. Ma pratique est ouverte à toute personne inscrite ou ayant été inscrite dans un parcours de soin et/ou souffrant de difficultés telles que :

  • Perte de mobilités locomotrices

  • Douleurs articulaires, musculaires et neurologiques

  • Difficultés cardiaques et respiratoires

  • Tensions musculaires

  • Lombalgies et pathologies rachidiennes

  • Troubles de la posture

  • Troubles de l’équilibre

  • Manque d’agilité, de coordinations

  • Perte de confiance en ses capacités physiques …

Il s’agit ici de réinvestir l’espace du corps mais aussi l’espace autour du corps.

LolaHelpsWalkingjj

Allongé au sol, debout, en équilibre ou encore en mouvement.. Le corps s’explore dans de diverses positions.

Tous les exercices sont proposés comme des outils d’exploration de la corporeité.

Leur composition s’articule autour de techniques corporelles tels que le Pilates, le yoga (hatha et Iyengar), le Qi-Qong, de méthodes de conscience corporelle (Feldenkrais, Calais-Germain), de stretching musculaire ou de relaxation thérapeutique (Mindfulness, Sophrologie).

« L’action que chacun mène se déploie dans un cadre affectif : nous bougeons et percevons avec nos personnalités, c’est-à-dire nos désirs et mémoires » Benoit Lesage

plus d’informations sur ma page d’accueil : Lola Fontana : Réaffirmation psychomotrice

 

 

 

Relaxation en Pleine Conscience

RELAXATION EN PLEINE CONSCIENCE

Apprendre à ouvrir des espaces de calme et de repos en soi et pour soi.

magritte

ADOLESCENTS & ADULTES

  • Séances en Individuel : à domicile ou au Médicare Français. £60
  • Séances de Groupes : RELAXATION EN PLEINE CONSCIENCE. Tous les samedis de 11h à midi au Médicare Français (SW5). £20/personne.

La spécificité de la psychomotricité en relaxation thérapeutique réside dans l’attention qu’elle porte au vécu du corps et aux états émotionnels qui y sont liés.

Engageant aussi bien le corps que la parole, la relaxation thérapeutique est une pratique largement utilisée en psychomotricité. En favorisant l’intégration et la réappropriation positive du corps, elle est proposée comme une expérience de réajustement émotionnel et se définit, dans ce cadre, en tant que médiation corporelle à visée psycho-thérapeutique.

La relaxation s’appuie sur l’autre versant de la motricité, c’est-à-dire l’immobilité et la détente musculaire.

  • Apprentissage d’une meilleure gestion émotionnelle
  • Favoriser l’expressivité et le lien relationnel
  • Améliorer la qualité du sommeil
  • Développer une meilleure connaissance de son corps
  • Travail sur l’estime de soi
  • Réduire les troubles psycho-somatiques
  • Renforcer l’image positive du corps
  • Travail sur les comportements à risques

Voir aussi mon article Ateliers d’Ouverture Respiratoire

Déroulement des séances

Les séances de relaxation que je propose s’organisent en trois temps : des exercices de mises en mouvements corporelles, un moment assis ou allongé de relaxation traditionnelle puis un temps de verbalisation, retour sur l’expérience.

En suggérant des notions de détente et de calme, je m’appuie notamment sur l’évocation de la place du corps dans l’espace, de son poids, son volume et de ses appuis au sol, la prise de conscience des limites corporelles, la nomination de certaines parties du corps et de certaines fonctions comme la respiration.

Suit le moment de la reprise et de la verbalisation. Ce temps est un moment d’échange pris ensemble pour mettre des mots sur les sensations et les ressentis corporels éprouvés pendant la séance. Ce qui a été vécu s’inscrit dans le langage et offre un espace de parole et d’écoute. Trouver des mots pour dire ce que nous ressentons est en effet essentiel pour l’intégration psychique et émotionnel, essentiel au travail thérapeutique.

magritte-ciel-2-e1314413902485

Pédagogie et Méthode

Ma pratique s’inscrit dans une démarche éducative et psychothérapeutique. Elle s’élabore donc dans un cadre thérapeutique clair et structuré.

En vue de travailler spécifiquement sur les difficultés corporelles et émotionnelles, la relaxation sur laquelle je base ma pratique est inspirée de différentes méthodes. J’allie ainsi des outils de :
Méditation de Pleine Conscience (basé sur les protocoles MBCT- Mindfulness Based on Cognitive Therapy) pour l’observation et la gestion de ses propres phénomènes psychiques et états émotionnels (pensées & émotions).
Sophrologie pour les exercices de visualisations positives, de relaxation dynamique et les techniques de relaxation
Feldenkrais pour travailler sur la conscience du corps en mouvement et le renforcement de l’image du corps.
Tous les exercices proposés vous amènent petit à petit à créer votre propre boite à outil. La théorie des différentes méthodes est toujours expliquée afin de pouvoir s’approprier au mieux les exercices qui vous conviennent et pratiquer seul.

*FOCUS :  Intérêt d’une prise en charge en Relaxation thérapeutique à l’Adolescence

relax enfants

La relaxation thérapeutique permet à l’adolescent d’intégrer ses changements corporels en développant sa conscience corporelle mais aussi en l’accompagnant dans le renforcement de ses propres capacités et possibilités d’autonomie.
La relaxation est un outil simple et à portée de tous pouvant être réutilisé dans le quotidien.
L’attention organisée et calme sur son propre corps permet à l’adolescent un retour positive et structuré sur soi. Une réappropriation corporelle et identitaire peut alors être élaborée.
  • Apprentissage d’une meilleure gestion émotionnelle
  • Favoriser l’expressivité et le lien relationnel
  • Améliorer la qualité du sommeil
  • Développer une meilleure connaissance de son corps
  • Travail sur l’estime de soi
  • Réduire les troubles psycho-somatiques
  • Renforcer l’image positive du corps
  • Travail sur les comportements à risques

Ateliers d’Ouverture et de Conscience Respiratoire

Apprendre à respirer ? Cinétique respiratoire ..

méthode et dessins de Blandine Calais-Germain – Anatomie pour le mouvement©

La respiration est avant tout la fonction biologique qui permet l’absorption de l’oxygène et le rejet du gaz carbonique grâce à l’appareil respiratoire. Cette fonction est soutenue par un système articulaire et viscéral : la cage thoracique et les poumons. L’articulation musculo-squelettique de notre respiration nous permet alors de « vivre le geste respiratoire » de manières très différentes.

Mais enfait, à quoi ça sert de respirer ?

4271fa8b-9801-4d8b-a850-6971b735ba9d

A vivre, à respirer, à s’oxygéner, à rire, à pleurer, à parler, à chanter, à tousser. La respiration nous permet de jouer sur notre tonus musculaire. Elle nous permet de nous détendre, nous tonifier. La respiration accompagne les émotions, le plaisir, la douleur… Présente dans le corps central, elle accompagne également le mouvement moteur comme dans la danse ou la calligraphie.

Quelle est la bonne manière de respirer ?

Dans les pratiques corporelles, il existe de nombreuses consignes respiratoires qui se peuvent même se contredire les unes les autres. « Je lève les bras, j’inspire, je redescends les bras, j’expire.. » ou encore « j’inspire par le nez, je souffle par la bouche…« . Il peut alors être difficile de s’y retrouver et surtout de savoir quelle est la bonne technique de respiration ? En fait, il existe des traditions de techniques respiratoires selon les pratiques et les époques. La plongée, le chant, le yoga ou la sophrologie nous demandent ainsi des respirations bien différentes. De nos jours, la respiration abdominale est en vogue mais cela n’a pas toujours été le cas. Dans les années 70 la gym suèdoise avait le vent en coupe et prônait quant à elle les bénéfices des grandes respirations costales ! Ni l’une ni l’autre ne sont toxiques. Nous verrons ensemble qu’il est surtout intéressant de pouvoir naviguer entre ces différents type de respirations. Savoir changer de mode et cultiver un véritable jardin de la respiration.

Mobilité de la cage thoracique

4f084ef8-e126-4535-9165-3e6c5c9e46a0

A quoi ressemble la cage thoracique ?

La cage thoracique est formée en avant par le sternum – cet os plat, vertical qui peut être comparé à une cravate ou une épée. De là partent les douze paires de côtes qui se rattachent en arrière aux vertèbres thoraciques, le long de la colonne vertébrale. Dans la partie supérieure et interne de la cage se trouvent les deux poumons. Là se trouve le diaphragme, le muscle inspirateur principal. Souvent comparé à un bol renversé ou à une méduse, le diaphragme est une grande nappe musculaire qui s’attachent sur les parois internes de la cage thoracique.

La cage thoracique est comme un cintre sur lequel se suspend des « contenants » : les poumons et leurs plèvres, le diaphragme puis l’abdomen. Une cage thoracique à la fois ferme et souple est alors indispensable pour maintenir la posture, soutenir la respiration et accompagné le mouvement.

Poumons/diaphragme : quelles sont les forces mises en jeu ?

4805090c-fc70-4c50-b1d7-9abe32e6294a

Les poumons se situent très haut ! Ils commencent juste au dessus des clavicules et descendent, plus ou moins jusqu’au niveau du sternum.

Les poumons sont une masse élastique qui revient toujours sur elle-même. Comme un … élastique !

Juste en dessous des poumons s’attache le diaphragme, le muscle principal de la respiration. Il est un muscle inspirateur qui, lorsqu’il se contracte, tire les poumons vers le bas. Les poumons s’allongent, se remplissent d’air, c’est l’inspiration. Lorsque le diaphragme se relâche, le retour élastique des poumons tire le diaphragme vers le haut qui remonte dans la cage, vers sa position de repos. Il poussent alors sur les poumons, l’air est chassé, c’est l’expiration.

3999963e-fbe2-4169-b66f-88b6625b1cfe

 

L’inspiration est une contraction musculaire.

L’expiration est un relâchement musculaire.

 

 

C’est donc généralement sur l’expiration que nous travaillons la détente, la relaxation.

Pourquoi travailler la souplesse de la cage ?

De part leurs courbures et leurs minceurs, les côtes sont des os très souples qui permettent de moduler la forme du thorax. A l’avant, elles sont reliées au sternum par l’intermédiaire de cartilages costaux encore plus souples et élastiques que les côtes elles-mêmes. Anatomiquement, la cage thoracique est donc une partie très souple du corps. Cette flexibilité est entretenue par le mouvement respiratoire et d’une manière générale par la mobilité du corps entier.

La souplesse de la cage permet ainsi de libérer la respiration : amplifier ses volumes et ouvrir les espaces.

Le vieillissement et le manque de mobilité tendent à raidir et refermer ces espaces articulaires. Pour conserver la souplesse de la cage, il faut donc travailler dans le mouvement.

Rendre la cage vivante

le cintre

Dans tous les espaces articulaires du corps se trouvent des capteurs sensitifs qui nous donnent des informations sur l’orientation du corps dans l’espace, notre posture, nos mises en mouvements… C’est en bougeant, en s’étirant que les capteurs sont réveillés et nous renvoient alors une conscience plus fine et claire de notre corps. Et donc de nous mêmes !

Travailler la mobilité de la cage thoracique permet donc de renforcer et de stimuler le schéma corporel, c’est-à-dire la conscience anatomique et posturale.

Ateliers d’Ouverture et de Conscience Respiratoire

Enrichir sa conscience corporelle

Développer la conscience anatomique est un axe que j’aime beaucoup travailler dans mes séances de psychomotricité. Le corps est notre premier espace. Mieux le connaitre c’est mieux se connaitre soi-même.

La conscience de notre corps enrichit notre expérience sensible. Grâce à l’observation de dessins nous pouvons nous représenter notre squelette, nos articulations et donc mieux comprendre notre mobilité ou notre ajustement postural. La conscience du corps permet ainsi de développer l’aisance et la disponibilité corporelle.

1766ba1d-7ea5-4aae-887a-e106093c80e1

La mise en mouvement consciente du corps vient également affiner la sensation et la perception que nous avons de nous-mêmes. Alors situés entre la sensation et l’imagination, nous pouvons découvrir par le vécu notre propre organisation corporelle.

Le travail de conscience corporelle nous apprend à tourner notre regard vers l’intérieur et adopter une posture d’observateur / explorateur de nous-mêmes.

« Visiter son corps, c’est comme visiter le château de Versailles ! » nous dirait Blandine Calais-Germain.

 

« Ouf, je me sens mieux ! »

La respiration est un outil central pour de nombreuses pratiques corporelles. Comme nous l’avons vu, elle accompagne le mouvement, supporte la posture, libère les émotions.. En séance de relaxation en pleine conscience, elle est au centre de notre pratique. Prendre le temps de respirer en conscience, de naviguer dans nos différents espaces de respiration, travailler le souffle profond, le relâchement global … Les propositions respiratoires prennent alors des allures de passe-muraille permettant de transiter d’un état tonique à un autre, d’un état d’esprit à un autre.

607519a3-e304-4473-8aaa-5d306b62b00e

Des mises en mouvement corporelles viennent soutenir cette conscience corporelle et ouverture respiratoire. Étirements musculaires au sol ou debout, auto-massages, réveil articulaires … sont autant d’exercices pour stimuler notre corporéité et notre proprioception. Mes livres d’anatomie sont également de réels alliés lors de nos séances. Nous prenons le temps quand il le faut de s’attarder sur les dessins des muscles, des os.. De les comprendre, les visualiser pour ensuite venir les faire vivre en mouvement dans notre propre corps.

Le relâchement musculaire, synonymes de détente, de calme et le repos, est également recherché. Cet abaissement du tonus musculaire s’inscrit petit à petit dans le corps et en douceur, comme une eau qui décante. Plonger en soi en lien avec une respiration consciente et reposé nous ouvre un monde d’infinies possibilités et ressources.

Lola Fontana – Psychomotricienne Diplômée d’Etat à Londres, Royaume-Uni.

 

**Tous les dessins sont tirés du livre de Blandine Calais-Germain « Respiration – anatomie du geste respiratoire » aux Editions Désiris, 2007.

 

L’Atelier Corporel : Psychomotricité pour les Adolescents à Londres

«La psychomotricité, en proposant un travail au plus près du corps, prend en quelque sorte de front la problématique adolescente ainsi que la fragilité et la complexité d’avoir un corps qui change, qui se transforme, qui n’est plus fiable, qui devient étranger à soi-même.»

Catherine Potel, “Corps brûlant, corps adolescents”

ADOLESCENCE ET PSYCHOMOTRICITE

L’adolescence est une période de la vie où le corps occupe une place centrale. Passage symbolique de l’enfance à l’âge adulte, l’adolescence est un temps de vie intermédiaire et profondément organisateur. Les changements corporels sont nombreux et liés à des transformations psychiques nécessaires à l’intégration de ces changements.

La psychomotricité, dont le premier outil est le corps, propose alors un regard spécifique et des perspectives de travail avec les adolescents. Une approche corporelle accompagne alors l’adolescent dans une réappropriation, un réinvestissement de son propre corps.

Spécialisée dans la gestion de la douleur et des émotions ainsi que dans le développement psychomoteur, je propose en petits groupes et en séances individuelles des séances de :

  • Réaffirmation psychomotrice
  • Relaxation thérapeutique
  • Rééducation fonctionnelle
  • Groupe d’affirmation de soi

Voir plus bas pour le détail des prises en charge.


SÉANCES INDIVIDUELLES DE RÉAFFIRMATION PSYCHOMOTRICE

Les séances de réaffirmation psychomotrice que je propose ont pour but de travailler sur différentes problématiques :

  • Difficultés relationnelles et sociales
  • Conduites à risque
  • Difficultés scolaires
  • Troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité
  • Troubles du comportement
  • Troubles anxieux
  • Troubles dépressifs
  • Troubles psycho-somatiques
  • Troubles du comportement alimentaire
  • Mauvaise estime de soi
  • Troubles du schéma corporel
  • Troubles du sommeil

La prise en charge peut se faire selon vos besoins à domicile ou en cabinet, de manière hebdomadaire ou bi-mensuelle.

Un entretien clinique et la passation d’un bilan psychomoteur nous permettront de développer des axes de prises en charge et objectifs thérapeutiques.


RELAXATION THÉRAPEUTIQUE

Apprendre à ouvrir des espaces de calme et de repos en soi et pour soi.

Suggérant des notions de calme et de repos, la relaxation s’appuie sur l’autre versant de la motricité, c’est-à-dire l’immobilité et la détente musculaire.

L’idée est avant tout d’apprendre à se détendre, à s’accorder des moments de repos, à apaiser les tensions musculaires (épaules, nuque, mâchoires, appareil digestif…) ainsi que les tensions mentales (irritabilité, stress, anxiété, troubles du sommeil…).

La spécificité de la psychomotricité en relaxation thérapeutique réside dans l’attention qu’elle porte au vécu du corps et aux états émotionnels qui y sont liés. Proposée comme une pratique psycho-corporelle, la relaxation thérapeutique vous aide ainsi à réajuster les liens entre corps et psychisme.

Intérêt d’une prise en charge en Relaxation thérapeutique à l’Adolescence :

La relaxation thérapeutique permet à l’adolescent d’intégrer ses changements corporels en développant sa conscience corporelle mais aussi en l’accompagnant dans le renforcement de ses propres capacités et possibilités d’autonomie. La relaxation est un outil simple et à portée de tous pouvant être réutilisé dans le quotidien.

L’attention organisée et calme sur son propre corps permet à l’adolescent un retour positive et structuré sur soi. Une réappropriation corporelle et identitaire peut alors être élaborée.

  • Apprentissage d’une meilleure gestion émotionnelle
  • Favoriser l’expressivité et le lien relationnel
  • Améliorer la qualité du sommeil
  • Développer une meilleure connaissance de son corps
  • Travail sur l’estime de soi
  • Réduire les troubles psycho-somatiques
  • Renforcer l’image positive du corps
  • Travail sur les comportements à risques

Déroulement des séances

Les séances de relaxation que je propose s’organisent en deux temps : la relaxation à proprement dite puis le temps de verbalisation.

En suggérant des notions de détente et de calme, je m’appuie notamment sur l’évocation de la place du corps dans l’espace, de son poids, son volume et de ses appuis au sol, la prise de conscience des limites corporelles, la nomination de certaines parties du corps et de certaines fonctions comme la respiration.

Suit le moment de la reprise et de la verbalisation. Ce temps est un moment d’échange pris ensemble pour mettre des mots sur les sensations et les ressentis corporels éprouvés pendant la séance. Ce qui a été vécu s’inscrit alors dans le langage offrant alors un espace de parole et d’écoute. Trouver des mots pour dire ce que nous ressentons est en effet essentiel pour l’intégration psychique et émotionnel, essentiel au travail thérapeutique

Pédagogie et Méthode

En tant que psychomotricienne, la relaxation sur laquelle je base ma pratique est inspirée de différentes méthodes :

J’utilise des outils de Sophrologie pour les exercices de visualisation, de Méditation de Pleine Conscience (MBCT- Mindfulness Based on Cognitive Therapy) pour l’observation de ses propres phénomènes psychiques (pensées & émotions), de Feldenkrais pour travailler sur l’image du corps en mouvement et d’Hypno-thérapiepour l’approche comportementale (sommeil, alimentation, addictions).

Intéressée par l’apport des thérapies cognitivo-comportementales, je complète la relaxation traditionnelle par des exercices pédagogiques de reconnaissance émotionnelle : corps, émotions & pensées.

Tous les exercices proposés vous amènent petit à petit à créer votre propre boite à outil. La théorie des différentes méthodes vous sera également toujours expliquée afin que vous puissiez vous approprier au mieux les exercices qui vous conviennent et pratiquer seul.


RÉEDUCATION FONCTIONNELLE ET ORTHOPÉDIQUE

Mon expérience de deux ans passés dans une clinique parisienne de Soins de Suite et Réadaptation – S.S.R. – m’a permis de me spécialiser dans le secteur de la rééducation motrice des troubles locomoteurs & orthopédiques.

Cette expérience m’a amené à développer mon expertise tant qu’aux troubles de l’image du corps, aux difficultés émotionnelles liés à des parcours de soin (fatigue, dépression, stress, anxiété) ainsi que les troubles du sommeil et de l’attention.

Séances et Accompagnement

Je propose des séances de rééducation fonctionnelle et psychomotrice à domicile pour les enfants ou adolescents inscrits ou ayant été inscrits dans un parcours médical. Chirurgie orthopédique, oncologie & cancérologie, troubles de la croissance, lésions ou troubles neurologiques … ma pratique est ouverte aux adolescents et adultes souffrant de :

  • Perte de mobilités locomotrices
  • Douleurs articulaires, musculaires et neurologiques
  • Difficultés cardiaques et respiratoires
  • Tensions musculaires
  • Lombalgies et pathologies rachidiennes
  • Troubles de la posture
  • Troubles du schéma moteur
  • Troubles de la croissance


Par la proposition d’exercices issus de techniques corporelles tels que le pilates, le yoga, le streching musculaire ou de relaxation thérapeutique, je propose un accompagnement psychomoteur favorisant une réaffirmation corporelle. Mes connaissances en anatomie fonctionnelle et en psycho-thérapie me permettent d’avoir un regard spécifique sur tout trouble musculo-squeletique et leurs répercussions émotionnelles.

Axes de prise en charge

  • Activités Motrices rééducation & réadaptation à la marche, rééducation des troubles de l’équilibre, de la posture, du schéma corporel, sorties thérapeutiques pour réassurance à la marche, rééducation de syndromes post-chute, assouplissements musculaires et articulaires, travail spécifique sur la mobilité du bassin et de la colonne vertébrale.
  • Séances de Relaxation – méthode mindfullness, sophrologie, hypnose : gestion et appréhension de la douleur, troubles du sommeil et de l’alimentation, gestion et reconnaissance émotionnelle, troubles de l’image du corps et du schéma corporel.
  • Ateliers de conscience corporelle et de connaissance anatomique, travail au sol.

Médiations corporelles utilisées : danse, théâtre d’improvisation, mimes, chant, qi-quong, relaxations thérapeutiques de groupe et en individuel, pilates, feldenkrais, stretching musculaire, mindfullness meditation, balnéothérapie.


L’ATELIER CORPOREL – groupe d’affirmation de soi

L’un des signes de malaise chez l’adolescent peut être ses difficultés à vivre en groupe et à trouver des appuis auprès de ses pairs. Timidité, solitude, difficultés à nouer des relations avec les autres de son âge ou à l’inverse se fondre dans un groupe en mettant de côté sa propre identité peuvent être des signes de mal-être de l’adolescent. La participation à un groupe thérapeutique peut alors aider l’adolescent à se “frotter aux autres” dans un cadre sécurisant.

En abordant par des mises en jeu corporelles certains grands thèmes de l’adolescence, ces ateliers proposent un espace de parole et d’expression pour les adolescents rencontrant des difficultés sociales et émotionnelles.

Les objectifs thérapeutiques du groupe sont :

  • Développement de l’expressivité
  • Apprendre à faire face
  • Élaboration psychique
  • Développement des habilités sociales
  • Reconnaissance et gestion émotionnelle
  • Connaissance anatomique et conscience corporelle
  • Affirmation et estime de soi

 


ContactOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après la passation d’un bilan psychomoteur et d’un entretien clinique nous orienterons ensemble les axes de prise en charge et les objectifs thérapeutiques.

Proposées dans un cadre contenant de détente et d’écoute, je vous propose une prise en charge globale et personnalisée.

N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations au +44 7851 873377.